image
Marianne - Logo de la république FrançaiseLogo Ademe
J'appelle un conseiller 0 808 800 700 (service gratuit + prix appel)

Je remplace mon chauffage

Pour mieux comprendre

Changer de chauffage en optant pour un système plus performant permet de réaliser des économies d’énergie importantes. Pour choisir le "bon" chauffage, il est nécessaire de faire le point sur votre consommation afin d’installer un système de chauffage correctement dimensionné par rapport à vos besoins.

 

Le choix du nouvel équipement se fera selon le système de chauffage (central ou non) et le type d’émetteurs (radiateurs, poêle, plancher ou plafond chauffant) existants, la surface à chauffer, la répartition et l’éloignement des pièces, le type de combustible, le mode d’occupation des pièces.

Chauffage

Parcours de rénovation

Dans le cadre d'une rénovation énergétique globale, le système de chauffage doit s’envisager une fois certains chantiers réalisés afin d’être correctement dimensionné :

  • L’isolation : avant de procéder au changement de votre système de chauffage, vérifiez l’isolation thermique du toit, des sols et des murs. Un logement mal isolé consomme plus d’énergie et nécessite un équipement de chauffage plus puissant qui pourra se révéler surdimensionné une fois l’isolation réalisée.
  • Les fenêtres et les portes : pour éviter les pertes de chaleur, il est important de s’assurer que les portes et fenêtres sont bien étanches à l’air pour compléter l’isolation.
  • La ventilation : un logement isolé doit toujours être équipé d’un système de ventilation performant pour évacuer la vapeur d’eau provenant des occupants et de leurs activités.

Comment choisir son chauffage ?

De nombreux critères sont à prendre en compte pour trouver la solution de chauffage la plus adaptée à son logement et ses habitants :

 

Le système de production :

  • Vous êtes en copropriété avec un chauffage collectif, le choix de rénover le système de chauffage se décide collégialement avec l’ensemble des copropriétaires.  Consultez la page dédiée aux copropriétés.
  • Vous avez un chauffage individuel :
    • Si votre logement dispose d’un chauffage central, le plus intéressant est de le réutiliser en conservant ou en changeant d’énergie pour passer par exemple aux énergies renouvelables.
    • Si vous avez un chauffage décentralisé, vous avez le choix entre l’électricité ou le poêle à bois et la pompe à chaleur air/air.

 

L’énergie / le combustible :

Le choix du type de l’énergie et du combustible se fera en fonction de :

  • la disponibilité des différentes sources (raccordement au gaz de ville par exemple)
  • de l’espace disponible pour l’installation des équipements et/ou le stockage,
  • l’autonomie offerte et la manutention à effectuer pour certains équipements comme le poêle à bois.

 

Le budget :

Il est important d’établir un budget sur le long terme intégrant le coût d’installation, le coût de l’énergie et d’entretien annuel des équipements sur une dizaine d’années. Si certains équipements sont plus accessibles à l’achat, une fois intégré le coût de l’énergie, l’opération n’est pas forcément plus avantageuse. 

 

L'étiquette énergie :

Afin de vous assurer de la performance des équipements que vous souhaitez installer, il est important de vérifier leur étiquette énergie ou le label qu’ils possèdent.

Chauffage - programmateur regulateur

Bon à savoir

Programmation et régulation : pourquoi c’est important ?

La régulation et la programmation permettent de piloter le chauffage pour éviter les gaspillages et réaliser des économies d’énergie :

- La régulation maintient la température ambiante à une valeur choisie et tient compte des évolutions de la température extérieure et des apports gratuits de chaleur : soleil, appareils de cuisson…

- La programmation permet de faire varier la température selon le moment de la journée,  le jour de la semaine et peut être modifié en période de vacances ou pour faire face à une absence ou une présence non prévues.

 

Le calorifugeage les tuyaux

Le calorifugeage désigne l’isolation des tuyaux dans lesquels circulent de l’eau chaude, pour éviter les déperditions de chaleur, notamment pour les canalisations qui passent dans une zone non chauffée. 

Prime à la conversion des chaudières

Vous pouvez bénéficier d’une prime exceptionnelle, bonifiée pour les bas revenus, pour le remplacement :

  • d’une chaudière au fioul ou à gaz peu performante par un équipement utilisant des énergies renouvelables (chaudière biomasse, pompe à chaleur, système solaire combiné, raccordement à un réseau de chaleur) ou par une chaudière à gaz à très haute performance énergétique,
  • d’un poêle à charbon par un poêle à bois performant,
  • d’un convecteur électrique fixe par un appareil électrique très performant, 
  • dans un bâtiment collectif, d’un conduit d’évacuation des produits de combustion incompatible avec des chaudières individuelles au gaz à condensation.

Cette « prime à la conversion » varie en fonction des revenus de votre ménage et permet à certains des ménages les plus modestes de bénéficier du changement de leur équipement avec un reste à charge presque nul.

 

Vous pouvez calculer dès maintenant le montant de la prime à laquelle vous pouvez prétendre via le simulateur.

Changement de chaudiere

Comment est attribuée cette prime ?

Les primes sont versées, dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie, principalement par les vendeurs d’énergie. Vous pouvez découvrir les offres disponibles et les étapes à suivre sur le site du ministère de la transition écologique et solidaire.

A télécharger

Faites-vous accompagner

Pour en savoir plus