image
Marianne - Logo de la république FrançaiseLogo Ademe
J'appelle un conseiller 0 808 800 700 (service gratuit + prix appel)

Les certificats d'économies d'énergie

CEE logo

Les certificats d'économies d'énergie

Dans le cadre d’une obligation encadrée par l’État, certaines entreprises (fournisseurs de gaz ou d’électricité, acteurs de la grande distribution ayant des stations essence, enseignes pétrolières) proposent des primes, des prêts bonifiés ou des diagnostics gratuits pour vous aider à réaliser des économies d’énergie.

Ce dispositif bonifie certains travaux grâce au « Coup de pouce Chauffage » et au « Coup de pouce Isolation ». En fonction de vos revenus, vous pouvez bénéficier de primes exceptionnelles pour vous aider à financer l'isolation du toit et/ou des planchers bas ainsi que le remplacement : 

  • d'une chaudière au charbon, au fioul ou au gaz (autres qu'à condensation) par un équipement utilisant des énergies renouvelables (chaudière biomasse, pompe à chaleur air/eau, eau/eau ou hybride, système solaire combiné, raccordement à un réseau de chaleur) ou par une chaudière au gaz à très haute performance énergétique d'efficacité supérieure ou égale à 92 % ;
  • d'un équipement de chauffage au charbon par un appareil de chauffage au bois possédant le label Flamme verte 7★ ou des performances équivalentes :
    • d’un convecteur électrique fixe par un appareil électrique très performant,
    • dans un bâtiment collectif, d’un conduit d’évacuation des produits de combustion incompatible avec des chaudières individuelles au gaz à condensation.

 

Pour en savoir plus, consultez les liens suivants : 

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/politiques/certificats-economies-denergie

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/prime-chaudieres

Les conditions d'éligibilité

  • 1

    Pour quels travaux ?
    Pour bénéficier des certificats d'économie d'énergie, les travaux doivent permettre d'améliorer l'efficacité énergétique de votre logement et faire partie de la liste des opérations standardisées.

  • 2

    Quel professionnel ?
    Avant d'accepter le devis, vérifiez bien que le professionnel est qualifié RGE lorsque cette qualification est requise.

  • 3

    Quand faire la demande ?
    Il est impératif de contractualiser votre démarche avec le fournisseur d'énergie avant d'accepter le devis.

A télécharger

En savoir plus