image
Marianne - Logo de la république FrançaiseLogo Ademe
J'appelle un conseiller 0 808 800 700 (service gratuit + prix appel)

Mon logement est une maison individuelle

définir son projet

1.Définir son projet

Les raisons d’effectuer des travaux de rénovation énergétique sont multiples : recherche d’un meilleur confort, réduction des factures d’énergie, valorisation du patrimoine ou remplacement d’équipements vétustes… En fonction de vos objectifs, vous devez dans un premier temps définir quelles sont les rénovations à mener en priorité dans votre logement.

Comment définir les travaux à réaliser ?

Voici les principaux travaux envisageables dans le cadre d’une rénovation énergétique :

- l'isolation de la toiture

- l'isolation thermique par l’extérieur

- l’isolation du plancher entre le rez-de-chaussée et les caves

- l’amélioration ou le remplacement du système de ventilation

- l’amélioration ou le remplacement du système de chauffage

- l’amélioration ou le remplacement du système d’eau chaude sanitaire

- l’installation d’énergies renouvelables

- l’optimisation des installations électriques

 

Pour définir les travaux à effectuer, il est recommandé de réaliser un audit énergétique. Il s’agit d’une étude détaillée du logement qui permet de disposer d’un bilan énergétique approfondi et de simuler plusieurs scénarios de travaux, ainsi que le gain énergétique et le coût associé. Dans certains cas, la réalisation de l’audit peut vous faire bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique.

 

Auto-diagnostic

Vous pouvez également estimer la consommation théorique en chauffage et en eau chaude sanitaire, la classe énergétique et la performance énergétique de votre logement, en réalisant un auto-diagnostic en ligne.

 

Comment se préparer ?

Pour bien se lancer dans une rénovation énergétique, il est important de connaitre les spécificités de son logement, sa classe énergétique, la consommation d’énergie mais aussi les matériaux de construction.

 

L’idéal est de constituer un dossier comprenant :

  • le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) du logement,
  • les factures d’énergie (électricité,  gaz…) sur plusieurs années,
  • tous les documents détaillant les équipements de chauffage, de production d'eau chaude sanitaire mais aussi la ventilation,
  • les documents listant les matériaux utilisés dans votre logement. Si vous ne disposez pas d’informations, vous pouvez en chercher en vous basant sur l’année de construction du logement ou la région, certains matériaux de construction sont typiques d’une zone géographique.
financer son projet

2. Financer son projet

Maintenant que les travaux à réaliser pour votre projet de rénovation sont clairement identifiés, il faut définir le budget de travaux et étudier comment financer votre projet. Les travaux d’amélioration énergétique ont un coût plus élevé que des travaux de rénovation standard, mais ils sont avant tout un investissement sur le long terme et une plus-value pour le logement. De plus, de nombreuses solutions de financement existent : apport personnel, prêts ou demandes d’aides.

Quels financements existent ?

Les aides au financement de travaux de rénovation énergétique sont multiples. Il existe des aides nationales (crédit d’impôt transition énergétique, éco-prêt à taux zéro, TVA à taux réduit à 5.5%...) mais aussi locales, pensez à vous renseigner auprès de votre commune, département ou région. Contrairement aux idées reçues, toutes les aides ne dépendent pas des conditions de revenus et sont pour la plupart cumulables entre elles.

Pour certains dispositifs, les démarches se font avant de démarrer les travaux, tandis que d’autres s’obtiennent à posteriori sur présentation des factures. Pour connaitre la liste des dispositifs nationaux, consultez la rubrique dédiée aux aides.

 

 

Comment se préparer ?

Grâce à Simul’Aid€s, vous pouvez identifier les aides financières mobilisables pour réaliser des travaux de rénovation énergétique. Vous obtenez la liste des dispositifs et des organismes financeurs ainsi que le pourcentage de l’aide financière estimée pour la prise en charge de vos travaux. Effectuez une simulation

 

Les conseillers FAIRE peuvent vous guider sur les dispositifs d’aides financières, les prêts mais aussi les primes d'économies d’énergie. Ils effectuent une veille constante sur ces sujets afin de dispenser l’information la plus à jour.

 

Pour les aides auxquelles vous pensez pouvoir prétendre, consultez la liste des documents requis pour déposer une demande et commencer à constituer un dossier regroupant tous les documents dont la fiche d’imposition. Bien que toutes les aides ne dépendent pas des revenus, il est fréquent de devoir communiquer des informations sur ses revenus ou encore les devis des professionnels.

trouver un pro

3. Trouver un professionnel

Identifier un ou plusieurs professionnels pour réaliser vos travaux de rénovation énergétique va vous permettre de préciser votre projet. L’idéal est de présélectionner entre deux et quatre professionnels en fonction de l’ampleur des travaux.

Comment choisir des professionnels ?

  • Une des premières décisions à prendre est de savoir si vous faites appel à un maitre d’œuvre qui vous accompagne dans les démarches, la sélection des artisans et pendant les travaux, ou si vous allez suivre tout le chantier vous-même.
  • Dans le cas d’une rénovation complète et si vous effectuez le suivi des travaux, il peut être utile d'avoir recours à un seul professionnel avec une vision globale des travaux plutôt que 3 ou 4, qu’il faudra coordonner.
  • Il est intéressant de recueillir des avis de clients et des exemples de chantiers réalisés pour avoir un aperçu du travail de chaque professionnel.
  • N’hésitez pas à contacter les professionnels pour leur poser des questions et avoir un premier échange.
  • Si vous souhaitez bénéficier des aides, il est important de vérifier les certifications et qualifications RGE des professionnels.
  • Dans tous les cas, assurez-vous que les professionnels disposent des assurances nécessaires.

 

Pourquoi un professionnel RGE ?

La mention «Reconnu Garant de l’Environnement» (RGE) donne un niveau d’exigence commun aux professionnels qui suivent une formation et s’engagent à respecter une charte de qualité dans le cadre de travaux de rénovation énergétique. Pour bénéficier d’aides financières, il est obligatoire de faire appel à un professionnel certifié RGE.

 

L’annuaire des professionnels

Trouvez les professionnels les plus proches de chez vous et vérifiez leurs certifications depuis l’annuaire RGE.

 

obtenir des devis

4. Obtenir des devis

La réalisation des devis est une étape clé du parcours de rénovation énergétique. Chiffrer précisément le coût de vos travaux permet de concrétiser votre projet. C'est également une étape indispensable pour toutes les demandes d’aides, de subventions ou de primes.

​​​​​​​Comment se préparer ?

- Faites toujours réaliser plusieurs devis, entre 2 et 4 selon l’importance des travaux, pour comparer les coûts à prestations identiques,

- Afin d'éviter les surprises, vérifiez en amont auprès du professionnel si la réalisation du devis est gratuite ou payante,

- Listez toutes vos demandes au moment de demander le devis, si vous souhaitez un matériau ou un équipement spécifique par exemple,

- Si vous demandez des aides ou des prêts :

- pensez à demander un devis valable plusieurs mois,

- ne signez aucun devis tant que vous n’avez pas de validation de votre dossier. 

 

 

Que doit contenir un devis ? 

Tous les devis réalisés par des professionnels doivent contenir les informations suivantes conformément à la loi Hamon du 17 mars 2014.

- La description détaillée des travaux et des matériaux utilisés, avec leur prix unitaire (TVA incluse) et leur quantité,

- Le prix horaire ou forfaitaire de la main d'œuvre et le nombre d'heures travaillées,

- Les frais annexes (déplacements, nettoyage, évacuation, etc.),

- Le montant total HT et TTC, en précisant les taux de TVA applicables,

- La date et la durée de validité du devis,

- Le délai de rétractation de 7 jours,

- La durée estimée des travaux,

- Les détails de l'assurance professionnelle et ses garanties.

 

 

Quelles spécificités pour les demandes d’aides ?

Si vous prévoyez de demander des aides, il est nécessaire que le devis comporte des informations supplémentaires, à savoir :

  • “Fourniture” et “pose” doivent être distinguées et apparaître sur deux lignes distinctes,
  • Les quantités, les unités, les prix unitaires HT doivent être renseignés,
  • Les caractéristiques techniques des équipements et des matériaux doivent être détaillées : nom du produit, épaisseur, références, performance des matériaux ou puissance et rendement pour une chaudière.
planifier ses travaux

5. Planifier ses travaux

La planification des travaux consiste à bien coordonner tous les intervenants du chantier afin d’optimiser sa durée et à identifier les interlocuteurs clés. Si vous avez décidé de faire appel à un maitre d’œuvre, c’est lui qui organisera cette partie et validera les principaux points avec vous. Dans le cas où vous gérez le chantier vous-même voici quelques conseils pour bien planifier vos travaux.

Quand planifier ses travaux ?

Avant de définir une date de début de travaux, il faut tenir compte de plusieurs facteurs qui peuvent influencer votre chantier :

  • si vous avez demandé des autorisations ou des aides : prévoyez une date de début de travaux en fonction du délai de réponse en prenant une marge de sécurité,
  • vérifier auprès du / des professionnels quand il leur est possible de commencer, 
  • choisissez une période en fonction de vos disponibilités : il peut être nécessaire que vous soyez présent ou à proximité du chantier,
  • la nature des travaux : si vous changez votre système de chauffage, il est préférable de le faire quand la météo est plus clémente.

 

Comment planifier ses travaux ?

  • Organiser une réunion de pré-chantier avec le ou les professionnels pour élaborer le planning et vous assurer que tous sont bien synchronisés. C’est aussi l’occasion de créer un climat propice à la discussion et à la confiance.
  • Identifiez qui sera votre interlocuteur principal pendant la durée du chantier.
  • Prévoyez des points d’avancement réguliers tout au long du chantier en listant les points du chantier livrés à chaque date.
  • Déterminez les dates de paiement des échéances. Il est d’usage de verser un acompte puis de payer un pourcentage supplémentaire pendant les travaux et le solde à la livraison du chantier.
  • Demandez quelles sont les pénalités de retard et prévoyez une marge de sécurité après la date de fin de chantier pour parer à toute éventualité.
  • Vérifiez que tous les professionnels disposent des assurances nécessaires si vous ne l’avez pas fait au moment de la réalisation du devis.
  • Prévoyez d'être présent le jour J.
démarrer ses travaux

6. Démarrer ses travaux

Félicitations vous démarrez vos travaux ! Si vous avez recours à un maître d’œuvre, il va piloter le chantier, coordonner les artisans et vous faire régulièrement des points d’avancement. Si vous supervisez vous-même le chantier, voici quelques conseils importants lorsque l’on engage des travaux chez soi avec des professionnels.

Comment préparer mon logement

- Videz les pièces concernées par les travaux et protégez les autres pièces si vous ne rénovez qu’une partie de votre logement,

- Prévoyez un espace permettant aux professionnels de stocker leur matériel pendant la durée du chantier,

- Libérez l’accès aux arrivées d’eau, de gaz et d’électricité selon la nature des travaux.

 

Les points d’avancement

  • Pensez à prendre des photos de l’avancement à chaque réunion,
  • Vérifiez que le chantier avance conformément au planning,
  • N’hésitez pas à poser des questions si certains points vous paraissent étranges mais n’intervenez jamais directement sur le chantier,
  • Dans le cas de travaux d’isolation, il est recommandé de procéder à un test d’étanchéité à l’air, avant la réception finale pour que les artisans puissent corriger certains défauts si nécessaire.

 

Les dépenses supplémentaires

En cas d’imprévu, si le professionnel doit effectuer des interventions complémentaires, pensez à demander un devis détaillant la prestation additionnelle avant d’accepter.

 

Le saviez-vous ?

Pour une rénovation lourde avec des travaux qui concernent la structure de l’habitation, il est obligatoire de souscrire une assurance “dommage-ouvrage”. Elle permet d’être indemnisé rapidement en cas de sinistre, sans attendre que la responsabilité des entreprises soit définie.

réception des travaux

7. Réception des travaux

La réception des travaux est l’étape finale de votre chantier. C’est le moment de vérifier que les travaux sont bien réalisés et que tout est conforme. Cette phase est très importante, c’est à ce moment que le maître d’ouvrage, vous, devenez responsable de l’ouvrage réalisé. C’est également à cette date que les garanties des professionnels débutent.

Comment vérifier les travaux

La réception des travaux se formalise par un procès-verbal de réception. C’est un acte juridique. Il est possible d’accepter les travaux réalisés avec ou sans réserves après avoir effectué une visite et un état des lieux détaillé du chantier.

  • Vérifiez que tous les travaux prévus dans le devis sont réalisés, y compris les prestations annexes comme l’évacuation des gravats par exemple. Prenez le temps de faire une inspection minutieuse du logement et vérifiez avec attention tous les détails en présence des professionnels. En cas de recours à un maître d’œuvre, c’est lui qui se charge de cette opération,
  • Prenez des photos des travaux finalisés et notamment des points de désaccord s’il en existe,
  • En cas d'installation de nouveau matériel comme une chaudière, demandez à l’artisan de vous expliquer le fonctionnement et d'avoir un mode d'emploi,
  • Signez le procès verbal qui formalise la livraison des travaux en listant vos éventuelles réserves.

 

Les démarches après les travaux 

  • Conservez le procès verbal d’achèvement des travaux et envoyez une copie à votre mairie si vous avez demandé des autorisations.
  • Après le paiement du solde des travaux, vous devez récupérer les factures, elles vous seront utiles pour le crédit d’impôt par exemple.
  • Prévoyez les contrats pour la maintenance et l’entretien de vos équipements dès la fin des travaux, des équipements bien entretenus ont une durée de vie plus longue.

 

Le saviez-vous ?

Si vous visez une certification BBC Rénovation, celle-ci sera délivrée une fois la totalité des travaux réalisés.

Après travaux

8. Après les travaux

Maintenant que votre projet de rénovation énergétique est terminé, vous bénéficiez de tous les avantages d’un logement éco-rénové : confort thermique et acoustique, chauffage et chauffe-eau performants… Néanmoins, il est nécessaire de bien prendre en main votre logement et de vous y adapter.

S’adapter à son nouveau logement

Dans un logement rénové, les préconisations de température restent les mêmes : 19°C en journée et 17°C la nuit. Si vous avez réalisé des travaux d’isolation, et vous allez rapidement constater des économies sur vos factures de chauffage. Comme vous bénéficiez d’un meilleur confort thermique, à température égale, vous consommerez moins d’énergie pour vous chauffer. Un bon argument pour renégocier vos contrats de fourniture d’énergie.

 

Mesurer les économies d’énergies 

Faire un relevé mensuel des consommations d’électricité, de gaz ou de tout autre énergie utilisée permet d’identifier les gains énergétiques et de prévenir toute surconsommation éventuelle. Votre conseiller Faire peut vous communiquer des outils pour effectuer votre suivi simplement. Si les gains ne sont pas aussi importants que prévus vous pouvez également prendre contact avec votre conseiller Faire qui vous aidera à identifier les raisons de cette surconsommation.

 

Entretenir ses équipements

Pour assurer une durée de vie aussi longue que possible et une bonne performance aux nouveaux équipements de chauffage, d’eau chaude sanitaire ou de ventilation installés, il est nécessaire de :

  • les entretenir par vos propres soins en les dépoussiérant et en les nettoyant régulièrement,
  • prévoir un contrat de maintenance avec l’installateur ou un autre professionnel qui vérifiera chaque année le bon fonctionnement.

 

Enfin, préparez-vous à plus de confort !

Faites-vous accompagner