image
Marianne - Logo de la république FrançaiseLogo Ademe
J'appelle un conseiller 0 808 800 700 (service gratuit + prix appel)

Mon chauffe-eau

Pour mieux comprendre

Dans un logement ancien, 11 % de la consommation énergétique est due à l’eau chaude. C’est le deuxième poste de dépense d’énergie. Plusieurs solutions de production d’eau chaude existent, découvrez les principales solutions envisageables.

Chauffe eau
© Christin Lola
      

Le chauffe-eau solaire

Comment fonctionne le chauffe-eau solaire ?

Le chauffe-eau solaire individuel (CESI) utilise des capteurs solaires thermiques qui transforment le rayonnement solaire en chaleur pour chauffer l’eau contenue dans un ballon.  Ce système nécessite un appoint pour assurer la production d’eau chaude sanitaire en toutes saisons.

Les principaux éléments d’un chauffe-eau solaire sont :

  • les capteurs solaires, dont la surface varie selon le climat et le nombre d’utilisateurs afin de déterminer la quantité d'eau chaude que peut produire le chauffe-eau.
  • le ballon  qui stocke l’eau chaude.

 

Pour quel type de logement ?

Tout type de logement, que la production d’eau chaude soit individuelle ou collective, y compris les régions ne bénéficiant pas d’un ensoleillement optimal toute l’année et à condition de pouvoir installer des capteurs solaires.

 

Quels sont les avantages ?

Le chauffe-eau solaire peut couvrir, selon la région et la taille de l’installation de 50 à 80 % des besoins annuels. Il utilise beaucoup moins d’énergie qu’un ballon électrique ou qu’un chauffe-eau à gaz et ne rejette pas de CO2. Bien utilisés et régulièrement entretenus, les éléments d’un chauffe-eau solaire individuel ont une durée de vie comprise entre 10 et 30 ans. Il est possible de bénéficier d’aides financières pour l’installation d’un chauffe-eau solaire.

A télécharger

Le chauffe-eau thermodynamique

Comment fonctionne le chauffe-eau thermodynamique ?

Le chauffe-eau thermodynamique (CET) est une pompe à chaleur qui récupère l’énergie de l’air ambiant (aérothermique) ou du sol (géothermique). Le CET aérothermique nécessite un appoint, électrique en général, pour assurer la production d’eau chaude sanitaire toute l’année. Le CET géothermique est très performant, adapté aux climats rigoureux, mais plus coûteux car il  nécessite d’installer un réseau de capteurs dans le sol.

 

Pour quel type de logement ?

Les CET aérothermique sont recommandés dans les régions avec un hiver doux pour minimiser le recourt au système d’appoint. Le CET géothermique s’adressent aux logements disposant d’une surface de terrain assez importante pour le réseau de capteurs.

 

Quels sont les avantages ?

Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil économique qui utilise une énergie propre et ne rejette aucun gaz à effet de serre. L’achat de cet équipement peut permettre de bénéficier d’aides financières.

A télécharger

Le chauffe-eau électrique

Comment fonctionne le chauffe-eau électrique ?

Ce système chauffe l’eau contenue dans un ballon via l’électricité. Il peut être réglé pour chauffer l’eau dès que la température souhaitée baisse ou uniquement à heure fixe, pour profiter des tarifs heures creuses par exemple. Pour éviter les pertes de chaleur, il est recommandé de l’isoler.

 

Pour quel type de logement ?

Le chauffe-eau électrique est adapté à tout type de logement ; il est recommandé pour les logements disposant de peu d’espace car il utilise l’une des énergies les plus chères.

 

Quels sont les avantages ?

Les principaux atouts d’un chauffe-eau électrique sont :

  • son faible encombrement,
  • sa facilité d’installation qui n’implique pas de gros travaux,
  • son coût d’achat, mais le coût de l’énergie doit être pris en compte. Il est conseillé de brancher l’appareil en heures creuses pour faire baisser la facture d’électricité.

Des systèmes de production d’eau chaude et de chauffage

La production de l'eau chaude sanitaire peut être combinée au système de chauffage. Dans le cadre d’une rénovation globale, il est intéressant de réfléchir à un système commun pour la production d’eau chaude sanitaire et le chauffage, comme par exemple :

  • La chaudière au bois :
    • il est possible de relier un ballon d’eau à une chaudière à granulés ou à plaquettes, pour produire l’eau chaude sanitaire. Dans ce cas, il n’est pas possible de couper la chaudière l’été.
  • La chaudière au gaz :
    • il existe plusieurs modes de production de l’eau, instantanée (à la demande) ou accumulée avec l’installation d’un ballon.
  • La pompe à chaleur :
    • peut chauffer l’eau chaude sanitaire en plus d’assurer le chauffage du logement. Dans ce cas, un ballon de stockage est intégré.  A noter : les pompes à chaleur sont éligibles aux aides financières.

À télécharger

Les aides financières

Faites-vous accompagner