image
Marianne - Logo de la république FrançaiseLogo Ademe
J'appelle un conseiller 0 808 800 700 (service gratuit + prix appel)

Les aides financières en Outre-mer

Pour mieux comprendre

Les particuliers vivant en Outre-mer bénéficient d’aides financières pour les travaux de rénovation adaptés au climat de leur région.

© Graphithèque

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Il vous permet de déduire de vos impôts 30 % des dépenses engagées pour vos travaux. Il est plafonné à 8 000 € de dépenses pour une personne seule et 16 000 € pour un couple. Ce montant est majoré de 400 € par personne à charge.

Pour bénéficier de cette aide, vous devez faire réaliser la plupart des travaux par des professionnels qualifiés RGE.

    Les conditions d'éligibilité

    Le CITE doit être demandé au moment de la déclaration d'impôt.

    • 1

      Pour qui ?
      - Les propriétaires occupants.
      - Les locataires.
      - Les occupants à titre gratuit.

    • 2

      Pour quel logement ?
      Le logement doit être la résidence principale du ou des contribuables et être achevé depuis plus de 2 ans.

    Les travaux éligibles

    La liste des matériaux et équipements éligibles en Outre-mer diffère de celle des matériaux et équipements éligibles en métropole.

    Pour connaître le détail des travaux éligibles, consultez les guides :

    L'éco-prêt à taux zéro en Outre-mer

    L’éco-prêt à taux zéro finance des travaux spécifiquement définis pour les logements situés en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane, à La Réunion, à Mayotte et à Saint-Martin.

    Il permet notamment d’améliorer la protection de ces logements contre les rayonnements solaires, et limiter ainsi le recours à la climatisation. Dans les autres départements et collectivités d’Outre-mer, l’éco-prêt à taux zéro n’est pas applicable.

    Les conditions générales de l'éco-prêt à taux zéro sont identiques par rapport à la métropole mais les équipements éligibles varient :

    • dans le cadre des bouquets de travaux, les équipements d’isolation thermique sont remplacés par des équipements contre les rayonnements solaires ;
    • dans le cadre de la performance globale, un intervenant calcule les facteurs solaires et le cas échéant les coefficients de transmission thermique surfaciques et certifie que les travaux choisis parmi la liste proposée permet d’atteindre les exigences requises par la Réglementation thermique spécifique aux départements d'Outre-mer. 

     

    Les aides d’EDF en Outre-mer

    En Outre-mer, EDF accorde des subventions et des prêts à taux zéro pour des travaux d’amélioration du logement, l’installation d’un chauffe-eau solaire et d’un système de climatisation performant. Des conditions de performance sont exigées pour bénéficier de ces aides.

    Pour découvrir toutes les conditions et le montant des aides accordées, visitez les sites d’EDF :
    EDF Guadeloupe ;
    EDF Martinique
    - EDF à La Réunion
    Électricité de Mayotte ;
    - EDF Guyane.

    Les aides des collectivités territoriales

    Des aides spécifiques peuvent être accordées par les communes et les Conseils Régionaux pour la rénovation des logements et l’installation d’énergies renouvelables.

    Les aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)

    Pour les départements d’Outre-mer, les subventions ne sont accordées qu’aux propriétaires bailleurs. L’Anah ne subventionne pas les Territoires d’Outre-mer (TOM).

    En savoir plus

    Faites vous accompagner